Qu’est ce que LoRaWan

  • LoRaWAN est un protocole detélécommunication permettant la communication à bas débit, parradio, d’objets à faible consommation électrique communiquant selon la technologie LoRa et connectés à l’Internet via des passerelles, participant ainsi à l’Internet des objets. LoRaWAN est l’acronyme de Long Range Wide-area network que l’on peut traduire par « réseau étendu à longue portée ».
  • Le protocole LoRaWAN se veut simple, peu coûteux à implémenter et économe en énergie plutôt que permettant des débits élevés. La cible de LoRaWAN est clairement les communications longues portées à bas coût et basse consommation . En effet, les défis concernant l’interconnexion des objets résident dans leur coût, leur autonomie ainsi que leur nombre d’un point de vue réseau.
  • Ce faible coût est obtenu par l’utilisation d’une architecture en étoile (plus simple qu’une architecture maillée), une technique de modulation plus simple à implémenter que celle des réseaux cellulaires classiques ce qui réduit le coût des composants électroniques qui lui sont dédiés ainsi que l’utilisation de bandes de fréquences libres (ne nécessitant pas de payer pour leurs utilisations). Les équipements terminaux utilisés sont majoritairement peu coûteux (2 à 5 €) afin de pouvoir être déployés en grand nombre.

Comment fonctionne LoRaWAN ?

  • Les antennes LoRaWAN ont une portée de 10 km en plaine, de quelques kilomètres en montagne. Plusieurs antennes peuvent fonctionner en réseau. Chacune d’elles peut être reliée à plusieurs centaines de capteurs.
  • Il existe de nombreux types de capteurs, permettant d’enregistrer des données de température, hygrométrie, mouvement, luminosité, poids, fréquence, voltage, ampérage, etc. En combinant (ou non) ces capteurs, de nombreuses applications sont donc possibles sur des territoires plus ou moins étendus. Une application sur ordinateur ou smartphone permet ensuite de recevoir et interpréter les données en temps réel. Le système convient donc parfaitement pour déclencher des alertes (crues, incendies, etc.)
Schéma de fonctionnement d’un réseau LoRaWAN

Le projet

  • L’une des applications possibles se rapporte aux sentiers de randonnée. En plaçant les capteurs appropriés à certains endroits stratégiques, un réseau LoRaWAN permettrait de connaître la fréquentation des sentiers, par des piétons et/ou des vélos, en fonction des dates et des heures.
  • Deltalab se propose d’installer un réseau LoRaWAN ouvert et “citoyen” dans l’Enclave des Papes et la zone environnante. L’une des applications que l’association veut privilégier concerne précisément la fréquentation des sentiers de randonnées. Ces derniers étant disséminés dans le territoire, cela permettrait d’identifier les endroits les plus appropriés pour l’installation des antennes. Cette dimension territoriale est en effet primordiale pour la mise en oeuvre postérieure d’autres applications.

Le partenariat

  • L’achat et l’installation des antennes serait à la charge de Deltalab, qui a reçu à cet effet un financement de la Région Sud.
  • Une concertation serait faite avec les entités responsables des sentiers afin d’élaborer une stratégie globale pour la mise en place du dispositif (nombre de sentiers, de capteurs, données à récolter, etc.). Le cas échéant, on déterminera les priorités.
  • L’achat des capteurs serait à la charge des entités responsables des sentiers. L’installation se fera conjointement entre les opérateurs et Deltalab.
  • La formation des opérateurs sera assurée par Deltalab. Celle-ci comprendra notamment le développement du logiciel de réception et interprétation des données recueillies.